mercredi 28 septembre 2011

Etre multitâche est un frein a la productivité

On a beaucoup célébré les nouvelles générations comme des sortes de mutants capables de faire plusieurs choses à la fois. Le jeune adulte ou l’adolescent, bénis la grâce du numérique, seraient capables d’écouter de la musique, de faire leurs devoirs, de surveiller les messages sur MSN et Facebook en même temps.

Les données de la psychologie montrent exactement le contraire.

  • Le multitâche fait pas gagner du temps. Il est un frein important à la productivité.
  • le temps mis à réaliser la tâche est plus long
  • la tâche comporte plus d’erreurs
  • les erreurs sont d’autant plus importantes que la tâche est complexe
  • Dans une journée, jusqu’à 40% de la productivité peuvent être perdus

 

Meyer, D. E., Evans, J. E., Lauber, E. J., Gmeindl, L., Rubinstein, J., Junck, L., & Koeppe, R. A. (1998). The role of dorsolateral prefrontal cortex for executive cognitive processes in task switching. Journal of Cognitive Neuroscience, 1998, Vol. 10.

Meyer, D. E., Evans, J. E., Lauber, E. J., Rubinstein, J., Gmeindl, L., Junck, L., & Koeppe, R. A. (1997). Activation of brain mechanisms for executive mental processes in cognitive task switching. Journal of Cognitive Neuroscience, 1997, Vol. 9.

L’APA a donné un résumé des différentes études http://www.apa.org/research/action/multitask.aspx