vendredi 30 septembre 2011

L’iPhone outil de recherche en psychologie cognitive

 

Les smartphones vont ils devenir des outils de recherche en psychologie cognitive ?

La psychologie cognitive étudie les grandes fonctions psychologiques comme la mémoire, l’attention, la perception, le raisonnement ou la reconnaissance des formes, Les études utilisent des dispositfs expérimentaux qui nécessitent le déplacement des sujets jusqu’au laboratoire. La collecte des données est donc relativement difficile, et porte sur de petits échantillons de personnes.

Les téléphones portables pourraient être une solution à ce problème comme le montre une étude au cours de laquelle les sujets devaient discriminer des mots semblables. Ce type d’étude est classique en psychologie cognitive. Ce qui l’est moins, c’est l’utilisation d’iPhones et d’Ipad. La recherche a commencé en Décembre 2010 et a déjà collecté les réponses de plus de 4000 sujets. Avec les moyens classiques, il aurait fallu trois années pour arriver à la même quantité de résultats. par ailleurs, l’étude porte sur différentes langues (anglais, français, espagnol, catalan, basque, hollandais, malais)

Selon les auteurs, ce type de recherche permettra de  mieux comprendre comment le cerveau reconnait les mots, mais ouvre également des perspectives sur des études à grande échelle sur la cognition humaines. On peut en effet facilement imaginer des études de ce type sur la mémoire ou la reconnaissance des visages qui permettrait de mieux comprendre les effets du vieillissement et des différences culturelle, ou encore des études longitudinales sur l’apprentissage de la lecture d’une cohorte d’enfants.

Le Big Data frappe à la porte de la psychologie cognitive.

 

Dufau S, Dunabeitia JA, Moret-Tatay C, McGonigal A, Peeters D, et al. (2011) Smart Phone, Smart Science: How the Use of Smartphones Can Revolutionize Research in Cognitive Science. PLoS ONE 6(9): e24974. doi:10.1371/journal.pone.0024974 http://www.plosone.org/article/info:doi/10.1371/journal.pone.0024974