dimanche 18 décembre 2011

Comment les médias sociaux ruinent nos cerveaux

Une jolie infographique dramatise les effets des réseaux sociaux sur les individus. L’utilisation de l’Internet en général et des réseaux sociaux en particulier aurait des effets sur la manière dont nous pensons, et plus particulièrement sur les processus cognitif. Par exemple :

  • Nous sommes de moins en moins capables d’être longuement concentrés. Le temps moyen d’attention à une tâche est de  5 secondes alors qu’il était de 22 secondes il y a 10 ans . Cette diminution serait particulièrement sensible chez les plus jeunes.
  • En ligne nous sommes constamment interrompus. Par exemple, une personne peut vérifier son mail entre trente et quarante fois par heure , ce qui fait une fois toutes les 90 secondes. Or, les interruptions, surtout si elles donnent lieu à un changement de tâche, nuisent à la qualité du travail effectué.
  • La compréhension d’un texte est meilleure si il n’est pas accompagné de vidéos
  • Les réseaux sociaux sont utilisés majoritairement à des fins d’auto-promotion.
  • L’utilisation d’un ordinateur pendant 5 heures change la façon dont le cerveau fonctionne
  • L’ocytocyne, une hormone impliquée dans l’empathie, est libérée dans l’organisme lors d’échanges en face à face. On la retrouve lors des échanges en ligne.
  • Le taux des hormones de stress est moins important lorsque la personne utilise Twitter
  • L’adrénaline, une hormone qui prépare l’organisme à réagir rapidement est libérée lorsque nous utilisons les médias sociaux.

      L’infographie est commentée sur psyetgeek.com

      How Social Media is Ruining Our Minds Infographic

      Infographic by Assisted Living Today – Assisted Living Facilities

      Aucun commentaire:

      Publier un commentaire