mercredi 2 novembre 2011

Facebook donne la grosse tête

Facebook donne la grosse tête mais ce n’est pas ce que vous croyez. Une étude menée par le Dr. Ryota Kanai suggère qu’il existe un lien entre la taille du réseau Facebook d’un individu et la taille de certaines parties de son cerveau. 

L’imagerie par résonnance magnétique permet de repérer des régions du cerveau qui seraient liée au nombre d’amis, et même de différencier les amis des amis Facebook.

Les personnes qui ont le plus d’amis Facebook ont davantage de matières grises dans l’amygdale, le girus temporal moyen, le cortex entorhinal et le sillon temporal supérieur. Ces structures sont impliquées dans la motivation, la mémoire et les émotions.

La recherche retrouve un résultat qui est maintenant bien documenté : plus une personne a d’amis Facebook, plus elle a d’amis tout cours

 

pdf-file-logo-icon (1)

Online social network size is reflected in human brain structure. Kanai R, Bahrami B, Roylance R, Rees G.