jeudi 14 juillet 2016

Psychologie de Pokémon Go



PRÉPAREZ VOUS ! Après avoir déferlé en Australie et aux USA, la vague Pokemon Go arrive en Europe.

Le jeu est un phénomène curieux. Tout le monde s’accorde à dire qu'il s'agit d'une activité aussi futile que nécessaire. Le jeu Pokémon Go ne déroge pas à la règle car s'il est évidemment futile de chercher à capturer des Pokémon il faut aussi reconnaître que ce jeu devait nécessairement exister. Qui n'a pas rêvé de posséder un Pokémon ? En attendant que la biologie nous fabrique ces créatures extraordinaire, le numérique nous les apporte dans la réalité tangible..

Pokémon est un univers inventé par le japonais Satoshi Tajiri. Décliné en manga, en anime et en jeux vidéo, sa figure iconique Pikachu est connue dans le monde entier. Récemment, grâce à la réalité augmentée, les joueurs peuvent chasser et capturer leurs Pokémons dans la réalité physique.Le jeu vidéo Pokémon go a déjà dépassé Tinder en termes des utilisateurs, ce qui laisse penser qu’il y a plus d’amoureux de Pokémons que de personnes cherchant des relations sexuelles rapides. . 


Les raisons du succès de Pokémon Go

Pokémon Go remporte un tel succès parce qu’il appuie sur des boutons simples. Ramasser et collectionner à été dans l'histoire ancienne de l'humanité une compétence vitale. Pour les chasseurs cueilleurs, trouver les ressources nécessaires et les ramener au campement pour les partager avec les autres était une nécessité qui assurait la survie du groupe. Cette compétence est devenue moins importante avec l’invention de l’agriculture mais on en trouve des traces dans les cultures enfantines. Tous les enfants du monde aiment ramasser et collectionner de petits objets. Ils sont des collectionneurs avides de cailloux, de bâtons de plumes d’oiseaux, figurines Légo mais aussi de mots et des attitudes glanées sur leurs parents. Ce qui était nécessaire au niveau de la survie de l’espèce l’est aussi au niveau du développement des personnes. Collectionner implique la mise en oeuvre de processus cognitifs puisque l’enfant doit identifier les bons objets, les catégoriser et les hiérarchiser. Bien évidement, la collection n’est pas seulement un comportement du temps de l’enfance . Des adultes font une place aux plaisir de la collection en amassant des tableaux, des affiches de cinéma ou des conquêtes amoureuses. Certains adultes développent une passion pour la collection de timbres, de tableaux d'affiches de cinéma ou les conquêtes amoureuses


Comme tous les jeux Pokémon, Pokémon Go peut compter sur un effet Madeleine de Proust. Une grande majorité des adultes occidentaux de moins de trente ans ont grandi avec Sacha le dresseur de Pokémon. Pour eux, allumer un jeu Pokémon, c’est presque instantanément se retrouver petit enfant dans un contexte de plaisir et de jeu. Pour un enfant, les jeux sont des modèles réduits dans lesquels ils peuvent approcher, tester et s’approprier la complexité du monde des adultes. Avec les jeux Pokémon, l’enfant est dans le rôle de celui qui prend en charge un plus petit. Il veille à son développement en lui donnant des points d’expérience. Comme dresseur, il est content ou mécontent du comportement de son Pokémon tout comme un parent est satisfait ou pas des résultats scolaires de son enfant. De la même façon, il doit répartir son attention entre tous ses Pokémons tout comme un parent doit distribuer son amour à tous les enfants. Le développement du Pokémon évoque celui de l’enfant, mais dans un contexte bien plus simple : a chaque arène correspond un boss à battre qui ouvre sur une nouvelle phase d’exploration et de recherche d’arènes.

Le dernier élément à prendre en compte pour comprendre le succès des Pokémon comporte notre vie intérieure. L’existence n’est pas un long fleuve tranquille. Elle est une longue succession de conflits entre des désirs conscients et inconscients et ce qu’il est possible de faire. Les conflits ne concernent pas uniquement l’opposition entre la réalité interne et la réalité externe. Au sein de la réalité, des conflits peuvent naître entre plusieurs désirs. Si certains conflits trouvent une issue heureuse, d’autres deviennent de points de fixation qui gênent l’évolution personnelle. Celle ci ne peut être reprise que lorsque une solution est trouvée au conflit. Les Pokémon sont des objets avec lesquels chacun peut joueur ou rejouer ses conflits les plus personnels. Par exemple,capturer Nioutwo peut traduire une ancienne envie qui est encore dévorante parce qu’elle n’a été ni reconnue ni satisfaite. D'autre joueurs sont plus attaché à l'aspect du Pokémon car ils symbolisent des attitudes psychiques. Pour certains, être embrasé ou electrisé par une émotion peut être une chose difficile parce qu’ils craignent d’être débordé par la situation. Pour d’autres au contraire, le problème vient du fait qu’ils ne connaissent qu’une émotion avec laquelle ils réagissent à toutes les situations. Les Pokémons Feu et Electrique, parce qu’ils seront recherchés ou craints traduiront ces situations dans le jeu.


Pokémon Go une plateforme pour cultiver les compétences du 21e siècle

Avec le Jeu Pokémon Go, les joueurs ne font pas que capturer des Bulbizarre et des Pikachu. Les jeux accompagnent toujours des faits culturels majeurs. Avec le 1000 Bornes, les joueurs s’initiaient à la culture de l’automobile. Dans le jeu comme dans la réalité, la vitesse et la violence étaient des valeurs positives. Le Monopoly a joué le même rôle pour le capitalisme et la spéculation immobilère tandis que Risk est un jeu sur la colonisation.

Si Pokémon Go suscite tant d'intérêt, ce n’est pas uniquement parce qu’il s’appuie sur des éléments sélectionnés par l’évolution de l’espèce ou qu’il permet de mettre en jeu des conflits qui n’ont pas trouvé une résolution satisfaite. Le jeu Pokémon Go est un succès parce qu’il est une plate-forme pour cultiver les compétences du 21e siècle. 

Lorsque les éducateurs ont pris conscience de la révolution numérique, ils ont établit une carte des compétences qu’elle rend nécessaire. De la même façon que la diffusion de l’imprimerie a rendu nécessaire des compétences en lecture et en écriture, la numérisation de la culture nécessite de chacun la maîtrise de nouvelles compétences. La maîtrise de l’information, des média, des communication, de la pensée critique sont des éléments essentiels pour vivre dans un monde numérisé. 

Ce sont ces compétences que le jeu Pokémon Go met en jeu. Les joueurs doivent en effet gérer l'information qu'ils reçoivent de différentes sources. Ils doivent savoir se servir des outils numériques (smartphones, géo-localisation), communiquer avec les autres joueurs, exercer leur raison critique, faire preuve de créativité, avoir une flexibilité suffisante pour prendre en compte différentes perspectives, travailler en équipe, savoir travailler seul et être conscient des choix de la communauté. Le fait que tout cela se passe dans un jeu n’empêche pas la formation de compétences bien réelles. Au contraire, les circuits d’apprentissage dans les jeux sont plus courts que dans la réalité parce que les feedback y sont plus rapides. Le joueurs découvre rapidement les conséquences de ses choix. Il est également intrinsèquement motivé, ce qui l’amène à être plus concentré et plus attentif habituellement. 



SOURCES 

Schrier, K. (2006). Using augmented reality games to teach 21st century skills. Paper presented at the ACM SIGGRAPH 2006 Conference, Boston