mardi 18 janvier 2011

La psychologie des prénoms

100 petites expériences de psychologie des prénoms pour mieuL’idée selon laquelle le prénom reflète la personnalité de celui-qui le porte banale. Les parents en sont d’ailleurs pleinement conscient puisque la majorité d’entre eux prennent soin des évocations liées au prénom qu’ils vont donner à leur enfant. Par exemple, certains voudront éviter une consonance étrangère, d’autres choisiront précisément un prénom pour son origine.  étrangère. Les données sur les pré-conceptions et les stéréotypes des prénoms sont si nombreuses que Nicolas Guéguen a pu rassembler cent d’entre elles dans Psychologie des prénoms. 100 expériences de psychologie pour comprendre comment ils influencent notre vie pour donner un tour d’horizon complet sur la question. Des études on ainsi pu montrer qu’il existe un lien entre l’estime de soi et l’écho positif d’un prénom dans la société.  Françoise Dolto qui faisait du prénom le représentant du narcissisme primaire du nourrisson serait heureuse de lire que le prénom fait partie des mots distingués dès le quatrième mois de vie. 

Le Monde de l’enfance a consacré un article sur le sujet dans lequel on retrouve Nicolas Géguen mais aussi chercheurs qui ont travaillé sur le prénom