mercredi 14 juillet 2010

Derrière les blogues – Le blog de J-C Dardart

image

  J’ai connu Jisee avant de connaitre Jean-Christophe Dardart. Il a été un de ceux qui ont animé les forums de Psyapsy.org et il a ensuite ouvert et animé plusieurs blogues. Jisee est un bricoleur, un peu linuxien, et il aime mettre le clavier dans le code. Ses blogues sont toujours de toute beauté et avec un code propre. Il anime maintenant jcdardart.net. Excellent connaisseur de la blogosphère psy*, il avait fait une présentation des blogues animés par des psychologues/psychothérapeutes/psychanalystes  (ici et ici) sur laquelle je me suis appuyé pour la série Derrière les blogues. Si vous souhaitez lire quelqu’un qui souhaite partager et discuter ses connaissances sur la psychologie, ce blogue est pour vous.

S’abonner au flux RSS de J-C Dardart.net

Comment est-tu devenu bloggueur ?

Avant même de bloguer , j'avais déjà pas mal discuté  sur des forums que ce soit sur des discussions de fonds ou sur des sujets plus légers. J'ai pris ainsi goût à la rédaction à la fois concise et organisé d'un propos. Par la suite pour les besoins d'un forum que j'administrai, j'avais décidé de faire une partie news : j'ai installé alors un wordpress sur un compte free, puis je me suis mis au CSS pour personnaliser le thème etc. Le fait de mettre des news n'étant pas très stimulant du point de vue intellectuel j'ai par la suite ouvert un premier blog : psygnifiant.free.fr, puis d'autres.

Quel est le but de ton blogue ?

Pour moi un blog est d'abord une façon de discuter : l'article sert de point de départ pose les cadre d'un propos qui ouvre une possibilité de d'échange. Lorsque je n'ai pas de commentaire je me demande toujours si j'ai été clair, si le contenu était intéressant et surtout si sa construction argumentative permet un débat (c'est-à-dire pas trop péremptoire ou jargoneux) Je pars du principe que la psychologie n'appartient pas au seuls psychologues et qu'internet est un espace public qui se doit d'être ouvert et accessible. Autrement dit, je ne destine pas mes articles qu'à une caste unique de spécialistes. Mon blogue est donc une façon de parler de psychanalyse avec d'autres personnes de tout horizon.

Est tu aussi sur Twitter ou d’autres plate formes sociales ? Comment ces comptes interagissent avec le blogue ?

Je suis sur twitter, facebook actuellement. j'ai testé aussi toute sortes de réseaux sociaux. Les réseaux sociaux diffusent mes articles mais ne sont pas pour autant des extension d'un flux rss. En sommes j'utilise twitter car j'aime bien les réseaux sociaux et ne servent que très secondairement la promotion de mes blogues. Comment est ce que le blogue affecte ton travail ? Le fait de bloguer m'a appris à communiquer sur le web et à installer paramétrer un blog et ceci m'a été utile pour mettre en place une action de soutien de l'association filigrane mon principal employeur. http://www.association-filigrane.org/ Par ailleurs, sur le plan clinique et théorique je reste toujours attentif à ce qui pourrait donner lieu à un article.

Quelle plate forme / CMS as tu choisi et pourquoi ?

Wordpress en version instalable sur serveur pour sa souplesse, sa simplicité et ses nombreuses possibilités. Et surtout pour avoir vraiment la main-mise sur mes données

Quels blogues lis tu régulièrement ?

Dans les blogs psys : le blog de jack addit, psychanalyste en société, vu du divan, psychologik et psy et geek. pour les autres : le planetes de ubuntu et inkscape (pas des blogues mais des selections), comme dans du beurre.ch (un blog sur la sécurité des donnés), arret sur images? Mais en fait plus ça va plus je lis des articles à la volée sur twitter donc moins sur des blogs où je me suis fidélisé

Comment vient l’inspiration pour les nouveaux billets ?

En fait, un peut tout, dès que j'ai une réflexion : je prends des notes pour de potentiels articles

As tu des contraintes d’écriture ?

Oui, j'essaye d'être le plus clair possible, le moins jargonneux (ou alors j'explique le vocabulaire), au maximum concis quand c'est possible. Et surtout j'écris rarement tout de suite je réfléchis beaucoup à l'intérêt d'un article, en fait l'épreuve du temps est une bonne sélection des idées pertinentes ou non. En fait j'essaye d'éviter 2 choses : la répétition de contenus et non sans lien le recrachage de théorie ou de cours. Si je fais un mini cours d'une notion théorique c'est pour servir un propos : par exemple expliquer le stade du miroir pour faire comprendre par la suite ce que je pense du dispositif télévisuel.

Quelques conseils à un blogueur débutant ?

Se faire plaisir. Le blog n'est pas une mission ni une obligation civique. Et surtout d'appliquer 2 principes : 1/ s'adresser un minimum à l'intelligence de son lecteur (ce qui induit qu'on présuppose que celui-ci en est doté)  2/ que celui-ci ne s'ennuie pas.

Quelle question ai je oublié ?

Le rythme : je dirais qu'on ne perd rien à prendre son temps et à se relire (conseil que je m'applique pas toujours ;))