mardi 21 septembre 2010

Des contrôles et des supervisions dans Second Life

Bien sûr, ce n’est encore que de la psychologie fiction. Du moins sur le domaine francophone. Car sur le domaine anglophones  en ligne existent depuis plus de dix ans. L’International Society for Mental Health Online a donné des guides de bonnes pratiques qui me semblent solides. On voit maintenant s’établir sur Second Life des thérapeutes comme Edina Renfro-Michel et Kate Antony fondatrices du  Online Therapy Institute

Cependant, Second Life reste un environnement peu propice aux prises en charges thérapeutiques parce que la confidentialité y est compromise comme le fait remarquer une des thérapeute du Online Therapy Institute dans l’interview donnée au Metaverse Journal. On y trouve d’autres questions intéressantes comme les limites des indications du travail en ligne, le sens de la présence en ligne, la nécessité donnée au patient de vérifier en ligne les compétences du praticien.

Kate Antony a écrit un court mémoire (30 pages) sur The nature of the therapeutic relation ship within online counselling et quelques autres papiers.

Sur la façon dont les pratiques psychothérapeutiques se sont mises en place, vous pouvez lire Psychotherapie en ligne - histoire questions éthiques et processus